COVID-19 Mythes

Voici quelques idées fausses courantes sur COVID-19 et les faits qui les contredisent :
Mythe 1 : Les températures supérieures à 25 degrés Celsius empêchent la transmission de COVID-19, donc s’exposer au soleil, ou simplement à de telles températures, préviendra la maladie.
Fait : vous pouvez contracter COVID-19 quelle que soit la température de votre pays ; de nombreux pays au climat chaud ont un nombre élevé de cas signalés.
Mythe 2 : soit le virus est toujours mortel, soit vous l’aurez à vie si vous le contractez maintenant.
Fait : la plupart des personnes se rétablissent assez facilement, parfois par leurs propres moyens, parfois avec des soins de soutien, en particulier pour les groupes à haut risque qui peuvent ne pas se rétablir aussi facilement.
Mythe 3 : Le fait de pouvoir retenir sa respiration pendant dix secondes ou plus sans tousser ni ressentir de gêne signifie que vous n’avez pas le virus.
Fait : les exercices respiratoires de ce type sont inexacts ; le fait de pouvoir les faire n’indique pas nécessairement l’absence de COVID-19 ou de toute autre maladie pulmonaire, d’ailleurs.
Mythe 4 : La consommation d’alcool peut vous protéger contre le virus.
Fait : l’alcool ne fait rien de tel, et une consommation excessive peut créer d’autres problèmes de santé.
Mythe 5 : Comme pour le mythe 1, certains pensent que COVID-19 ne peut pas être transmis dans les climats chauds et humides.
Fait : Le virus peut se propager sous n’importe quel climat, alors prenez des mesures de protection quel que soit votre lieu de résidence.
Mythe 6 : Le froid tue le virus et empêche ainsi sa transmission.
Fait : Là encore, le temps n’a aucun effet sur le virus ; même par temps froid, la température de votre corps reste entre 36,5 et 37 degrés Celsius, ce qui permet au virus de survivre.
Mythe 7 : Vous pouvez prévenir cette maladie en prenant des bains chauds.
Fait : Là encore, la température du corps humain est constante et un bain chaud ne la changera pas. Les bains chauds n’ont aucun effet sur la protection contre le virus.
Mythe 8 : Le virus peut être transmis par les piqûres de moustiques.
Fait : Jusqu’à présent, rien ne permet de penser que les piqûres de moustiques sont un moyen de transmission de la COVID-19.
Mythe 9 : Les sèche-mains peuvent être efficaces pour tuer le virus.
Fait : les sèche-mains ne peuvent pas tuer le virus, mais n’hésitez pas à les utiliser après vous être fréquemment lavé les mains.
Mythe 10 : Les lampes de désinfection aux ultraviolets peuvent être utilisées pour tuer le virus.
Fait : non seulement c’est faux, mais les rayons UV peuvent également endommager et irriter la peau, alors évitez de les utiliser à cette fin.
Mythe 11 : Les scanners thermiques peuvent toujours détecter si une personne est infectée par le virus.
Fait : les scanners thermiques ne sont pas toujours efficaces ; ils peuvent détecter l’infection chez les personnes qui ont déjà de la fièvre, mais ils ne peuvent pas le faire pour les personnes qui peuvent être infectées mais qui n’ont pas encore de fièvre.
Mythe 12 : La vaporisation de substances comme l’alcool et le chlore sur votre corps peut tuer le virus.
Fait : Ces substances peuvent être nocives si elles sont pulvérisées près des yeux ou de la bouche, et elles ne peuvent pas vous protéger contre les virus qui ont déjà pénétré dans votre corps. Toutefois, vous pouvez les utiliser pour désinfecter des surfaces.
Mythe 13 : Les vaccins comme ceux contre la pneumonie peuvent vous protéger contre le virus.
Fait : COVID-19 est un virus nouveau et unique ; il a besoin de son propre vaccin. Aucun de nos vaccins existants ne s’est avéré efficace pour protéger ou traiter ce virus.
Mythe 14 : Se rincer régulièrement le nez avec de l’eau salée peut empêcher la contraction du virus.
Fait : rien ne prouve que cette méthode a protégé les gens contre le COVID-19 en particulier, et les infections respiratoires en général
Mythe 15 : Manger de l’ail peut prévenir l’infection par ce virus.
Fait : L’ail est bon pour la santé, mais rien ne prouve qu’il est efficace pour vous protéger contre le COVID-19.
Mythe 16 : Seules les personnes âgées peuvent contracter le COVID-19.
Fait : si certains groupes sont plus exposés au risque d’infection, notamment les personnes âgées, le virus peut infecter des personnes de tous âges.
Mythe 17 : Les antibiotiques (ou certains autres médicaments) peuvent prévenir et/ou traiter le virus.
Fait : Les antibiotiques agissent contre les bactéries, ils ne sont pas efficaces contre ce virus, ni contre aucun autre. En fait, il n’existe actuellement aucun médicament spécifique capable de prévenir ou de traiter le nouveau coronavirus.