Ne pas toucher son visage

D’après des recherches et des études, la mesure d’autoprotection la plus difficile à suivre est d’éviter de toucher le visage. Une étude a observé les étudiants en médecine en l’an 2015, à l’Université de Nouvelle-Galles du Sud. Les résultats ont mis en lumière le fait que chaque étudiant touchait le visage au minimum 23 fois par heure en moyenne. Il est très important d’éviter le contact des mains nues avec le visage car les germes pénètrent facilement dans le corps par les yeux, le nez et la bouche. Les mains contaminées propagent facilement le virus en se frottant les yeux et en se touchant le visage partout, en particulier le nez et la bouche.